twitter facebook YouTube
Appelez-nous 514 684-7642
Appelez

Théâtre Beaubois

Théâtre Beaubois Spectacle de musique

Théâtre Beaubois

Régie du théatre Beaubois

Théâtre Beaubois

Théatre Beaubois - Salle de spectacles à Pierrefonds

Le Théâtre

La salle du Théâtre Beaubois met au service de l’art et des événements publics et privés des conditions idéales. Bien plus qu’un théâtre, elle offre un lieu de création et d’expression unique en son genre. Son acoustique, ses systèmes d’éclairage et de sonorisation, sa régie, sa climatisation et ses loges fonctionnelles réunissent toutes les qualités des nouvelles constructions. Sa scène, aux dimensions humaines, se dresse tout près des spectateurs pour créer un climat d’intimité et, parfois même, de complicité.

À l’image du Manoir qui l’abrite, l’environnement extérieur du Théâtre Beaubois est un secret jalousement gardé et soigneusement préservé. Les spectateurs profiteront avec délice de cette petite oasis de campagne au cœur de la ville. Par beau temps, sa terrasse extérieure leur fera redécouvrir le plaisir de flâner doucement. (Il y a fort à parier qu’à leur deuxième visite, ils arriveront même à l’avance pour prolonger un peu l’attente.)

À la demande des organisateurs d’événements publics ou privés, le Théâtre peut, en plus d’offrir un service de bar et de traiteur, aménager ses espaces en fonction des besoins des invités. En d’autres mots, le Théâtre Beaubois est créatif et imaginatif même dans les formules qu’il propose à ses clients.
Le Théâtre est situé aux portes de Pierrefonds, à l’entrée de l’Ouest-de-l’Île. Il est facilement accessible aux résidents de Montréal et de Laval. Et même s’il est tout près, il vaut assurément le détour!

Événements à venir

Sur les murs, les planchers, entre les poutres, sous lʼescalier, près des tapis, dans le creux des abat-jour, vivaient les lutins, le Bonhomme-Sept-Heures, les fées, les éclats de chant, Lustucru, les échos de jeux; dans les veines de la maison, courait la poésie.Félix Leclerc, Pieds nus dans lʼaube, Montréal, Bibliothèque québécoise, 1988, page 16.